Agir contre l’effet de serre

 

Vesta1Depuis la création du Smédar, élus et agents de la collectivité agissent avec l'ambition de diminuer l'impact de la gestion des déchets sur l'environnement. Le réseau de chaleur « Vésuve », illustre exemple de cette volonté, permet aux clients du Smédar de réduire la consommation de combustibles fossiles, de plus en plus onéreux et générateurs de gaz à effet de serre.

Haute performance pour le traitement des fumées

L'unité de valorisation énergétique Vesta est par ailleurs équipée d'un procédé d'épuration des fumées de haute performance. Celui-ci est constitué :

  • d'un électrofiltre, placé dans le prolongement des chaudières, qui capte 95 % des cendres volantes contenues dans les fumées,
  • d'un absorbeur, permettant d'éliminer les gaz acides, grâce à l'injection de charbon actif et de lait de chaux,
  • d'un filtre à manches, représentant 4 000 m2 de tissus filtrants, qui intercepte les dioxines furannes et les métaux lourds,
  • d'une tour catalytique, pour la réduction des oxydes d'azote.

Des capteurs disposés à la base de chaque conduit d'évacuation des fumées enregistrent les émissions atmosphériques. Ils sont associés depuis 2006 à des analyseurs Carbone Organique Total (COT), valeur référence qui réunit toutes les combinaisons de carbone, dont le CO2.
En complément, le Smédar a finalisé en 2011 l'installation d'un dispositif de mesure en semi-continu des dioxines et furannes, avec trois ans d'avance sur l'échéance fixée par la réglementation.